6.6.16

Oh la la !


Vivant en Espagne depuis bientôt deux ans, la première fois que j'ai enfilé cette tenue, on m'a dit que que j'incarnais la vision du français vu par les étrangers et qu'il ne me manquait plus que la baguette de pain (et le béret non?). Les couleurs tricolores, le petit foulard autour du cou, les lunettes "papillon " m'ont vendue: je suis bien française même si j'ai un pied (voire même les deux) en Espagne. Et ce n'est pas pour me déplaire car moi ce look, je l'aime vachement! (#paquetd'amour).

Au final, je le trouve relativement simple - dans le style jean-tshirt ni vu ni connu j't'embrouille - et élégant - merci Mr Foulard -  avec une touche d'originalité avec l'effet du pantalon taille-haute. Quant aux chaussures, ces mid-heels sont parfaits, je les ai acheté en mars après un gros coup de coeur et je ne le regrette pas. Le seul hic? Elles me faisaient des ampoules de partout, mais vraiment (et là tu repenses à la vendeuse qui te dit: NOOOOONNNNNNNN avec celles-ci, aucune ampoule, pas de bobo, elles sont si plates!). La p'tite canaille ! 

Bref, maintenant que le soleil et les températures sont au RDV, j'espère pouvoir shooter des tenues un peu plus estivales dans les jours à venir. Keep posted ;) 

Love, 

Debs

xxxx

As you may know, I've been living in Spain for the past 2 years so the first time I wore this outfit, they told me I was the personification of French people seen by foreigners and I was only missing my baguette (maybe my béret too?) to be the perfect stereotype (guilty hahaha). The tricolor colors, the scarf tied around my neck and my "butterfly" sunglasses might have betrayed my Frenchiness. I can't deny it, I'm French even though I have a foot (or actually both of them) in Spain. To be honest, I love it because I adore this outfit !

To me, it's pretty simple - the perfect jean-tshirt combo - and elegant (thanks to my dear scarf) with a touch of originality added by the high-waisted jeans. I had a very big crush on these mid-heel shoes and I don't regret my purchase even if wearing them the first 3 or 4 times was Hell. Blister, blister, blister Ô my dear Blister. I can even remember the seller's voice sound telling me that "I was not gonna suffer cause they are so low". Sure thing! Anyway... 

Now that June arrived and brought with him Mister Sun - that has been playing hide-and-seek for the past weeks - I can finally shoot some summer looks in the next couple of days ! YAY Can't wait, keep posted! 

Love, 

Debs







































Trench : Camaïeu (old)
Shirt : Stradivarius
Jean : Asos
Chaussures / Shoes : Zara (similar here)
Foulard : vintage
Sunglasses : Mango (co. 2015)
Bague / Ring : bought in Turkey

Pics: Sergio MV






 




31.5.16

Brick red




Je suis amour pour ce gilet sans manche. Encore plus de sa couleur "rouge brique" ! Alors oui le look est un peu automnal (on se réveille on est le 1 juin bonjourbonjour! Le printemps c'était y'a un mois!) mais jusqu'à maintenant il ne faisait pas chaud, pas beau, grisouille bofbof. Et OUI même à Madrid, le temps n'est pas toptop cette année... (Déborah, 25 ans, mon moral dépend du temps, salut !)

Bref, parlons peu, parlons bien! J'adore les chemises d'hommes. Voilà. C'est LA fringue dans laquelle je me semble à l'aise à 100%. Je ne me sens pas pour autant masculine, je trouve d'ailleurs qu'elle a son petit côté sexy-intrigant-mystérieux. Pour me l'approprier réellement, je l'ai combiné avec ce gilet long sans manche et ses escarpins Nude de chez Zara, un grand classique. Un look élégant, hyper confortable et qui passe partout.

Love, 

Debs

xxx

I just love this sleeveless blazer, and even more its brick-red color ! I know this look might seem a bit autumnal (hey yo wake up Debs, spring started one month ago! ) but weather here hasn't been very clement: cold, cloudy sky, storms, rain, the full package! And I live in Madrid... can't even imagine the northern part of Europe...(Deborah, 25 yo, my mood depends on the weather, nice to meet you!)

Anyway, lets get straight to the point. I devote love to men shirts. That's it. For me, it's THE article in which I feel 100% at ease. I don't think it makes me look too mannish, actually kind of the opposite, I believe it has its sexy-mysterious side. To make it mine, I accessorize it with my beloved blazer and my nude heels from Zara. I find the result pretty classy, comfy and easy-to-wear. 

Love, 

Debs






Pantalon : Stradivarius
Chemise / Shirt : Gap (old co.)
Escarpins / Heels : Zara
Montre / Watch : Cluse
Collier / Necklace : Maria Pascual
Boucle d'oreilles : Parfois and Brandy Melville
Bracelet : Acheté en Turquie / Purchased in Turkey
Bague en argent / Silver ring : Vintage
Sac / Bag : Blanco (old co. similar here and here)









28.2.16

One week in Istanbul








Je suis partie en septembre dernier (oui je sais ça fait un bout de temps déjà) en Turquie. Pour ces late-holidays, j'avais envie d'une destination qui me bouleverse, qui me dépayse, qui me transporte et j'ai donc choisi la Turquie et plus précisément Istanbul. Plusieurs amis m'en avaient parlé, montré des photos et je mourrais d'envie d'y aller. C'est chose faîte. Septembre s'est avéré être le mois parfait pour voyager: nettement moins de touristes, un temps et des températures agréables et des prix nettement plus abordables côté billet d'avion. Bref, j'avais envie de vous raconter ce beau voyage, de vous faire voyager un peu.

Last September, I spent one week in Turkey and more precisely in Istanbul. Why did I choose this destination? Mainly because I wanted to discover something new, something different from my previous trips, another culture, etc.. So when some friends of mine showed me pictures taken from their trip, I made my decision and from then on, I was super excited to go! I wanted to share it with you guys cause this trip was full of surprises, of colors and I think it changed something inside of me... I fell in love with Istanbul..


Turquie Istanbul








Côté hébergement, j'ai misé sur Airbnb et je n'ai pas été déçue: propriétaire arrangeante, aimable même si la communication ne s'est faîte uniquement par langue des signes et/ou dans un anglais approximatif, je n'ai vraiment rien à redire. D'ailleurs petite anecdote: la proprio ne pouvant pas se libérer à l'heure de notre arrivée, elle nous avait dit de ne pas nous inquiéter qu'une "lady", (sous-entendu l'une de ses amies, non?), viendrait nous ouvrir à sa place. Sauf qu'à notre arrivée, la "lady" ressemblait plutôt à un type hyper poilu de 150kg. Bon. Voilà. Note à moi-même: Le mot lady n'a pas la même définition partout dans le monde! Be aware!

I didn't want to go to an hotel, I wanted to meet Turkish people to ask them some advices on where to go to eat, what not to do etc.. so I actually bet on Airbnb and I wasn't disappointed. The owner was really nice, very welcoming even though we could only speak in sign language and in a very approximate english. Despite that, everything was perfect! Little anecdote: As the owner couldn't make it at our arrival time, she told us not to worry that she would send a "lady" to open to us (meaning a girlfriend of her or a female family member no?). Well, it appears to be that the "lady' was a 150kg-hairy man (a little confusing but a very welcoming and charming person). Note to myself: "Lady" might not have the same definition everywhere hehe.
















- Le palais Topkapi et son impressionnant Harem (un conseil: ne faîtes pas la queue pendant 1h pour voir le diamant jenesaisquoi, pour ma part, je n'ai pas trouvé que ça en valait la peine)

- La basilique Sainte Sophie

-  La Mosquée Bleue

- La  Citerne Basilique (Yerebatan Sarnıcı) - un endroit tellement reposant et insoupçonné de par sa situation géographique, à faire, à voir, à vivre. 

- S'accorder une session Hamam au Cemberlitas hamami - une expérience assez marrante en fait sachant que je ne parle pas un mot de turque... voilà voilà.

- Arpenter la rue Istiklal (je crois que je ne sais toujours pas la prononcer), principale rue commerçante d'Istanbul qui relie Taksim à la station Tünel. 

- Marcher et éventuellement se perdre dans le Grand Bazaar.

- Partir sur l'île de Heybeliada, un petit coin de paradis.

- Parcourir la rue Yeni Çarşı et Bogazkesen et tomber amoureuse de ses petits commerces au charme fou.

- S'arrêter prendre un café chez Coffee Brew Lab et le savourer en mangeant une pâtisserie faîte maison (Yeni Çarşı Cad. 5/B)

PS: Avis aux allergiques aux chats, prévoyez vos médocs, Istanbul c'est LA ville des chats par définition. 

































J'espère vous avoir donné envie de voyager,

Love, Debs.